Plus de cent inscrits à la 9e édition de la Papara pro

surf papara
Papara pro surf
©Polynésie 1ère
La compétition se déroulera du 9 au 13 mars 2020 à Papara. Elle est ouverte aux hommes et aux femmes, dans quatre catégories, mais cherche toujours un sponsor pour prendre une autre dimension sur le circuit international.
Le président de la fédération tahitienne de surf, Lionel Teihotu, a présenté mercredi les grands chiffres de la 9e édition de la Papara pro 2020, qui se déroulera du 9 au 13 mars.

La compétition se déroulera dans 4 catégories :
  1. open filles QS1000
  2. open garcons QS1000
  3. junior dames
  4. juniors hommes
Il y a 62 inscrits dans la catégorie open hommes, 15 en open femmes, 30 chez les junior hommes et 15 chez les junior femmes. 
Le prize money (prix) est de 22 000 $, soit un peu plus de 2,4 millions de francs pacifique.
 
Présentation de la 9ème Papara pro
La 9ème Papara pro se déroulera du 9 au 13 mars 2020. ©HYK
La Papara pro, comme la Rangiroa pro, est pour l’instant classée WQS 1000 et fait partie des petites compétitions du tour qualificatif du championnat mondial.
Donc pas de gros noms comme Kelly Slater, John John florence ou Gabriel Medina, qui se cantonnent au tour WCT, le tour du championnat avec les meilleurs 30 surfeurs mondiaux.

Mais qui sait, avec l’annonce de la tenue des épreuves olympiques de surf en 2024 en Polynésie, les deux spots pourraient bien monter en prestige, en tout cas c’est le souhait de la fédération tahitienne de surf. Selon Lionel Teihotu, Papara n'a rien à envier à bien d'autres spots de surf. Elle serait bien une vague de "classe internationale".

Le président de la Fédération espère donc un jour décrocher un grand sponsor pour cette compétition, condition sine qua non pour faire monter le prize money, et attirer les plus grands surfeurs. 

Lionel Teihotu est au micro de Heidi Yieng Kow.

Lionel Teihotu


La cérémonie d'ouverture aura lieu le 9 mars. 

La Papara pro sera précédée par la Air Tahiti Rangiroa Pro, qui se déroulera du 2 au 6 mars. Ces deux événements sont rapprochés pour permettre aux surfeurs internationaux qui font le déplacement de participer à deux compétitions en Polynésie.
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live