Le policier d'origine polynésienne agressé à Marseille est mis en examen

sécurité
Voiture Police
Ce gardien de la paix de 25 ans avait été victime d'un coup de couteau à l'abdomen le mois dernier, en tentant, selon ses dires, de s'interposer dans une bagarre. Il aurait en réalité été l'initiateur de la rixe, et a été mis en examen.
Retournement de situation dans une affaire qui avait suscité beaucoup d'émotion, le mois dernier : celle de ce jeune policier d'origine polynésienne, victime d'un coup de couteau à l'abdomen à Marseille, le 11 janvier dernier.

Il avait tout d'abord été avancé qu'Ariitea Haapaitahaa, 25 ans, avait été grièvement blessé en tentant de s'interposer dans une rixe entre jeunes dans le quartier des Chartreux, et ce alors que ce jeune policier, tout juste sorti de l'école, n'était pas en service au moment des faits.

Selon le quotidien la Provence, le policier aurait en fait participé au déclenchement de cette rixe.

En état d'ébriété, le gardien de la paix, âgé de 25 ans, se serait disputé avec deux mineurs, et aurait asséné un coup de pied à un de ses adversaires, âgé de 17 ans, qui lui avait en retour porté un coup de couteau au ventre.

Grièvement blessé, Ariitea Haapaitahaa avait été hospitalisé avec un pronostic vital engagé. Il a été mis en examen pour violences avec préméditation.