Portrait de Marguerite : une héroïne parmi 55 autres

coronavirus
Marguerite Terooatea
Marguerite se prépare pour ses 12 heures de service. ©POL.1
Il y a 56 soignants en service réanimation Covid à l’hôpital du Taaone. Certains, dont ce n’est pas le cœur de métier, ont dû se former. C’est le cas de Marguerite Terooatea, infirmière anesthésiste au bloc opératoire. Depuis quelques semaines, elle vient renforcer ses collègues sur le front.

Cela fait maintenant trois semaines que l’hôpital du Taaone est sous tension. Marguerite est infirmière anesthésiste de formation et travaille normalement au bloc opératoire. Depuis peu, elle a décidé de faire partie des volontaires venus renfoncer les équipes de réanimation Covid. En fonction de ses plannings, elle vient prêter main forte.

Lorsqu'elle est chez elle, entre deux gardes, les activités créatives lui permettent de sortir de son quotidien de personnel soignant. C'est aussi un moment qu'elle prend pour s'occuper de ses deux enfants, qu'elle voit très peu dernièrement en raison des nombreuses gardes réalisées.

Ce confinement, Marguerite et ses collègues l'attendaient avec impatience. Ils espèrent que le nombre d'hospitalisation diminuera. Alors même que les modèles épidémiologiques prévoient l'arrivée du pic de l'épidémie d'ici une semaine.