Pour ses mélanges, il utilisait différents acides...

drogue
ice
©Polynésie la 1ère
... mais aussi de l'essence, de la soude ou encore du nitrate. Le procès qui concerne le laboratoire d’ice qui avait été trouvé à Tautira par la gendarmerie en février 2019 va se tenir sur plusieurs jours à partir de demain.
Mardi 1er décembre s’ouvre le procès, sur 4 jours, de l’affaire dite "Labo d'ice" ; il s’agit d’un laboratoire d’ice qui avait été découvert à Tautira par la gendarmerie en février 2019. À la barre du tribunal correctionnel vont comparaitre 12 hommes et une femme - la compagne du fabriquant d’ice.
Les faits qui leurs sont reprochés : détention, acquisition, cession, possession et emploi de stupéfiants et association de malfaiteurs. Les 13 prévenus devaient initialement passer aux assises. Mais l’affaire sera finalement jugée au tribunal correctionnel. Leur peine maximale est passée de 20 ans à 10 ans de prison.

Le rappel des faits par David Chang :
 

"Pour ses mélanges, il utilisait différents acides"


Les ingrédients de cette production locale étaient achetés en pharmacies et dans les quincailleries. 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live