Première visite d'un ministre de la justice en Polynésie

justice
urvoas-fritch
Jean-Jacques Urvoas accueilli par Edouard Fritch, lors de son arrivée au fenua ©Polynésie 1ère
Le garde des Sceaux, Jean-Jacques Urvoas, arrive ce jeudi soir, en Polynésie, pour quatre jours de visite officielle. Il participera notamment à l'inauguration du nouveau centre pénitentiaire de Papeari. Voici son programme détaillé.
Il était déjà venu en Polynésie, en mars 2015, alors en mission parlementaire, en tant que président de la commission des lois. En janvier 2016, il a remplacé Christiane Taubira au ministère de la justice. C'est donc en tant que ministre, et bien pour la première fois à cette fonction, que Jean-Jacques Urvoas revient, à partir de ce jeudi soir, en Polynésie.

Vendredi 17 mars, il rendra visite aux institutions judiciaires du Pays : tribunal, rencontres avec les magistrats, les syndicats et visite du chantier du futur tribunal foncier. Lors de cette visite au Palais de justice, l'association 9/8/7 des familles des victimes du crash d’Air Moorea organise un rassemblement populaire, pacifiste et silencieux pour "réclamer une justice équitable, neutre et loyale". L'instruction de ce douloureux dossier est close depuis début mars, mais trois non-lieu ont été prononcés. Un coup dur pour les familles des 20 victimes.

Samedi 18 mars, le garde des Sceaux se rendra à Nuku Hiva et à Raiatea, visiter les prisons.

Lundi 20 mars, point d'orgue de ce voyage officiel : l'inauguration du centre de détention "Tatutu", à Papeari, puis la visite de la prison de Nuutania.

Jean-Jacques Urvoas sera l'invité du journal de Polynésie 1ère le lundi 20 mars, à 19h.

Les Outre-mer en continu
Accéder au live