polynésie
info locale

Près de 36 millions d'amende pour le thonier chinois qui était poursuivi pour pollution

justice
Thonier chinois pollution
Le tribunal correctionnel de Papeete a rendu son délibéré sur l’affaire du thonier chinois. Les peines sont lourdes.
Plus de 35 millions CFP d’amende pour la compagnie Zouzhan Pacific Tuna Pelage Fischery. Le capitaine du navire Ziang Jianbo, lui, n’aura à s’acquitter que de la somme de 300.000FCP, le tribunal ayant considéré qu’il n’agissait que sur ordre de l’armateur et que sa responsabilité s’en trouvait minorée.

L’association des associations de protection de l’environnement, représentée par Winiki Sage se voit octroyer la somme de 500.000 FCP au titre des parties civiles.
L’avocate de la Défense, maître Anne-Laurence Michel,  avait  contesté dans un premier temps la compétence du tribunal correctionnel, mais le rejet ayant eu lieu dans les eaux territoriales de la Polynésie Française, cet argument n’a pas été retenu.

Ce 12 mai 2019, un thonier Chinois avait largué en mer environ 500 litres d’eau mazoutée, au motif qu’il s’agissait d’une urgence absolue pour préserver l’intégrité du navire et la vie des marins. Mais les juges soulignent que ce thonier n’a émis aucun signal de détresse, afin de demander de l’aide. Pire, il avait quitté le port de Papeete sans vidanger ses cuves déjà pleines de déchets d’hydrocarbures. Aucun filtre n’a été utilisé pour le rejet, et le capitaine du bateau n’a même pas pris la peine de stopper sa marche. Une faute lourde pour les magistrats chargés du dossier.
 
Près de 36 millions d’amende pour le thonier chinois poursuivi pour pollution
Publicité