publicité

Un projet de trois lotissements à Moorea suscite l'inquiétude

Une partie de la population de Moorea s'oppose vivement à un projet de construction de trois lotissements à Teavaro. Comme dévoilait le quotidien La Dépêche, une enquête publique concernant une étude d’impact pour une résidence a été lancée. Elle concerne une surface de de 237 000 m2.

Moorea © GOOGLE MAP
© GOOGLE MAP Moorea
  • LGT, AT
  • Publié le , mis à jour le
Colère et inquiétude à Moorea, après la publication du projet de construction de trois lotissements à Teavaro. L'un des plus grands lotissements de l'île soeur, si le projet aboutit. Porté par la société OBTP, les plans prévoient la construction d'une cinquantaine de lots, dont huit en bord de mer, sur une surface globale de 237 000 m2.

En amont de cette construction, des terrassements seront nécessaires. 60.000 m2 de déblais vont être réalisés pour remblayer la parcelle marécageuse située côté mer.

Surprise par ce projet de construction, l’association Tia'ì Fenua qui réunit des habitants de cette commune associée est inquiète. L’impact environnemental et culturel que ce projet induirait pourrait être irréversible. "Cela nous dérange pour plusieurs raisons, explique Moea Pereyre, membre de l'association et habitante de Teavaro. D'abord parce qu'on l'apprend par la presse. Ensuite, parce que les conséquences environnementales, culturelles et sociales vont être conséquentes. [...] Il y a vraiment d'autres manières de créer de l'emploi, plus respectueuses de notre environnement et de notre culture. Les eaux usées vont se retrouver dans notre lagon qui a des zones en PGEM. C'est une catastrophe environnementale." 

Moea Pereyre, de l'association Tia'i fenua

L’association s'est réunie à la mairie de Teavaro, lundi 29 juillet à 9h30, pour consulter cette enquête publique, afin de prendre connaissance du projet.


Le reportage sur place de Thierry Stampfler :

Lotissement à Moorea : chaud devant !
Si le projet est accepté, les travaux pourraient être engagés durant le deuxième semestre 2020 pour une durée de six mois.
 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play