Radio Tefana : l'affaire dans l'affaire

justice
oscar temaru gendarmerie
Oscar Temaru, à sa sortie de la gendarmerie. ©JERÔME LEE/POLYNESIE LA 1ère
Le maire de Faa'a, Oscar Temaru, son premier adjoint, Robert Maker, et l'avocat, Stanley Cross, ont été entendus ce mardi 26 mai, par la gendarmerie. Une enquête a été ouverte pour savoir si les frais d'avocats de l'affaire Radio Tefana payés par la mairie de Faa'a sont légaux ou pas.
C'est l'affaire dans l'affaire. Le procès autour de Radio Tefana doit se dérouler en appel dans les mois à venir. Mais la justice a ouvert une autre enquête préliminaire portant cette fois sur les frais d'avocats de la défense. Le Parquet se demande si les frais d'avocats d'Oscar Temaru, 12 millions Fcp, pris en charge par la commune de Faa'a, sont légaux ou pas.
Oscar Temaru pourrait être poursuivi pour recel de fonds publics. Pour l'heure, aucune mise en examen ni aucune garde-à-vue n'a été prononcée. Il s'agissait ce matin d'auditions libres.

Ce mardi 26 mai, le maire de Faa'a, Oscar Temaru, son premier adjoint, Robert Maker, les avocats Stanley Cross et Gilles Jourdainne, assurant la défense d'Oscar Temaru dans l'affaire Radio Tefana, ont été entendus dans les locaux de la gendarmerie de Sainte Amélie (Papeete). Maître David Koubbi, avocat parisien assurant également la défense en première instance, a été convoqué à Paris, mais n'a pas encore pu s'y rendre en raison du confinement.

Le conseil municipal de Faa'a avait adopté une délibération portant sur la protection fonctionnelle du maire dans l'affaire Radio Tefana et avait pris en charge ses frais d'avocats.
"J'ai estimé que tout ce que j'ai fait, c'est exécuter la délibération du conseil municipal et j'y ai droit. [...] J'ai la conscience tranquille," a déclaré Oscar Temaru à la sortie de son audition. 
Le premier adjoint Robert Maker affiche sa confiance : "ça fait 37 ans que je suis au conseil municipal de Faa'a, je n'ai jamais pris un clou [...] c'est de l'acharnement."
Stanley Cross s'est dit pour sa part surpris, étant intervenu à titre bénévole dans cette affaire, sans avoir été rétribué financièrement. Son avocat et confrère, Me Thibaud Millet de préciser : "C'est du jamais vu ! On n'a jamais vu de cette manière une défense mise en cause en plein procès, des avocats potentiellement mis en cause alors qu'une procédure est en cours. Je suis complètement choqué de voir ça.[...] Il n'y a pas de procès équitable."

De son côté, la justice estime que dans l'affaire Radio Tefana, jugée pour prise illégale d'intérêts et atteinte à la probité, la protection fonctionnelle ne pouvait pas s'appliquer.
La protection fonctionnelle permet à un élu ou à un fonctionnaire attaqué ou poursuivi dans le cadre de ses fonctions de bénéficier de la prise en charge de ses frais d'avocats, sauf s'il s'agit d'une faute détachable.

Oscar Temaru a été condamné en septembre 2018 à 6 mois de prison avec sursis pour prise illégale d'intérêt, dans l'affaire dite Radio Tefana. L'affaire doit être rejugée devant la cours d'appel de Papeete.
Radio Tefana, l’affaire dans l’affaire
Les Outre-mer en continu
Accéder au live