polynésie
info locale

Rapa : dépister les porteurs de l'hépatite B, dans un premier temps

santé tahiti
hépatite B à rapa
photo d'illustration ©flickr
À Rapa, la mission médicale, arrivée, hier, débute ses travaux de dépistage de l'hépatite B.
Sur cette île des Australes, le taux de cancer du foie est l'un des plus élevé au monde. Dans 80% des cas, le cancer est lié à l'hépatite B, une maladie souvent indétectable. Le maire de Rapa, Narii Tuanainai, est lui-même atteint de cette maladie. Il témoigne au micro de Abinera Tematahotoa.
 

Narii Tuanainai au micro de Abinera Tematahotoa

Des campagnes de vaccinations ont eu lieu dans les années 90 mais certaines générations n'ont pas été vaccinées et peuvent être infectées sans le savoir. L'hépathite B se transmet soit de la mère à l'enfant soit par voie sexuelle.

La mission des médecins sur l'île de Rapa a été entièrement financée par le Rotary club de Papeete. Elle restera sur l'île jusqu'au 24 avril.
Publicité