polynésie
info locale

La réglementation sur l'eau potable aux Tuamotu-Gambier n'est pas adaptée

santé tuamotu-gambier
eau robinet
©la1ere.fr
Le Syndicatpour la Promotion des Communes souhaite adapter la réglementation aux spécificités insulaires de certains atolls des Tuamotu Gambier.
La disparition des ressources en eau potable devient une préoccupation importante en Polynésie. Le Syndicat pour la Promotion des Communes de Polynésie française (SPC) monte au créneau pour modifier un volet du statut de 2004.

Ce volet concerne la production et la distribution d’eau potable pour les atolls des Tuamotu-Gambier. 31 communes sont concernées.

L’objectif du SPCPF est de faire modifier la réglementation pour que les spécificités de l’archipel des Tuamotu soient enfin prises en compte.

Les précisions de Maruki Dury

Le code général des collectivités territoriales stipule que toutes les communes de Polynésie doivent mettre leur système de distribution d'eau potable aux normes avant l'horizon 2024.

En octobre dernier, lors de la conférence des Tuamotu-Gambiers au lycée hôtelier de Punaauia, les maires de l'archipel ont annoncé que cet objectif ne serait pas atteignable avant 2050.

Publicité