Retour au travail pour des milliers de Néo-Zélandais

coronavirus
la nouvelle-zélande renforce ses mesures contre le coronavirus
©outremer.la1ere
Un assouplissement du confinement sous haute surveillance : la Nouvelle-Zélande est passée au niveau d'alerte 3 aujourd’hui. Les restrictions sont assouplies pour les entreprises et l’Enseignement. Le pays a déclaré hier 5 nouveaux cas Covid et un décès supplémentaire.
Ce matin, il y avait de longues files d'attente devant les enseignes de plats à emporter. Sur le chemin du travail, des milliers de Kiwis n’oublient pas leurs déjeuners.

La Nouvelle Zélande abaisse son niveau d’alerte d’un cran après plus d’un mois de « Lock-down », selon Radio Nouvelle Zélande. Cette reprise de l’activité n’est pas sans risque pour la Première ministre, Jacinda Ardern. Elle a indiqué qu’avec environ 400 000 personnes reprenant le chemin du travail aujourd'hui, le pays doit être encore plus vigilant pour empêcher toute propagation accidentelle du virus Covid-19.

« Il y a de nouveaux risques à passer au niveau 3. Veuillez garder vos distances avec vos collègues autant que possible » a-t-elle déclaré.


La Nouvelle-Zélande pourrait devoir rester au niveau d'alerte 3 pendant plus de deux semaines si nécessaire. Ce niveau 3 n'est pas et ne peut pas être un retour à la vie avant l’épidémie. Les travailleurs peuvent reprendre le travail sur site, à condition qu'il y ait un plan de contrôle Covid-19 en place, avec des mesures appropriées de santé, de sécurité et de distanciation physique.

Cet assouplissement des restrictions est bienvenu pour les entreprises et les travailleurs au chômage technique. En revanche, la reprise de l’école ne fait pas l’unanimité. Enseignants et parents d’élèves sont inquiets.

Le Conseil de la petite enfance a mis le gouvernement au défi de fournir la preuve qu'il n’y a aucun risque que les enfants attrapent ou transmettent le virus. Plus de 35 000 personnes ont signé une pétition s'opposant à la réouverture partielle des écoles et des maternelles.

 « En quoi ma vie est plus importante que la vôtre ? » a lancé une enseignante aux responsables politiques.


Mercredi 29 avril, la reprise de l’école sera partielle et volontaire pour les enfants qui ne peuvent pas apprendre à domicile ou dont les parents reprennent le travail. Le ministère de l’éducation ne souhaite pas un redémarrage précipité, il a indiqué que les enfants devraient rester à la maison autant que possible. Dans les établissements, les élèves  seront répartis par petits groupes de 10, les espaces communs et les terrains de jeux resteront interdits. Ce retour des écoliers  respectera les mesures barrières.

Ce niveau 3 autorise un peu plus de mouvement aux Néo-Zélandais  mais ceux qui souhaiteraient s’éloigner trop loin de leur quartier devront avoir une bonne raison de le faire.

La politique du confinement et du dépistage massif a permis au pays de contenir l’épidémie mais pas encore de la stopper. La Nouvelle Zélande est passée de zéro à une capacité de 8 000 dépistages par jour. C’est l’un des taux de tests par habitants les plus élevés.

A ce jour, la Nouvelle Zélande compte encore 16 foyers de coronavirus. Selon l’Université Johns Hopkins, le pays dénombre 1 472 cas confirmés de Covid-19, 19 personnes en sont décédées.