Séjours confinés : comment occuper les milliers de touristes en vacances en Polynésie ?

coronavirus
Hôtel
©Pol.1
Neuf mille touristes sont actuellement en vacances en Polynésie. Le voyage d'une vie, qui tombe en plein confinement... Ces touristes doivent rester confinés dans leur chambre. Alors, les hôtels s'organisent au mieux pour rendre leur séjour agréable.

Neuf mille touristes sont actuellement en Polynésie. Pour la plupart, c'est le voyage de leur vie. Malheureusement, il tombe en plein reconfinement. Il s'agit donc de ne pas les laisser inactifs dans leur chambre, malgré l'interdiction de toute balade extérieure, y compris dans le lagon.
 

Déception


Les mesures sanitaires les contraignent à rester cloitrés. Pour eux, qui ont choisi une destination lointaine et chère, la déception est grande. Comme pour ces deux jeunes touristes américaines : 

On réfléchit à repartir. Nous sommes très tristes parce-que tout ce qu'on avait prévu est annulé. 

Stéphanie – Touriste américaine


Pour Kristelle et Florian, touristes français, ces mesures sont essentielles même si elles limitent leurs sorties. Ils s'estiment tout de même chanceux : 

On se fait une raison. La santé d'abord. On ne va pas se plaindre. 

 

Incertitude


Pour les prestataires, ce nouveau confinement représente un énorme manque à gagner, et un gros coup de massue après un premier confinement, qui les avait déjà fortement impacté. L'incertitude règne :

On ne sait pas de quoi demain sera fait. On risque d'avoir des annulations.

Hinerava Yu Tsuen – Prestataire de transport touristique


Les hôtels tournent au ralenti car de nombreux personnels sont en arrêt de maladie. Tous ces évènements risquent de nuire à la réputation du Pays. C'est pourquoi le secteur de l'hôtellerie s'organise, aux côtés du ministère du tourisme, pour rendre le séjour de ces touristes agréable. "On va faire au mieux pour répondre à leurs demandes", assure Thierry Brovelli, co-président du Syndicat des grands hôtels en Polynésie française.


Le reportage de Jeanne Peckett et Jérôme Lee :