polynésie
info locale

Seuls 40 stagiaires de l'administration pénitentiaire seront de retour en octobre

économie
Les 164 élèves polynésiens de l'ENAP
Les 164 élèves polynésiens de l'ENAP ©Présidence de la Polynésie
Sur les 204 élèves polynésiens en formation à l'Ecole Nationale de l'Administration Pénitentiare d'Agen, seuls 40 seront de retour en octobre à Tahiti. Le retard de la livraison de la prison de Papeari contraint la majorité des stagiaires à rester en métropole jusqu'à la fin de l'année.
C'est désormais bel et bien confirmé, seuls 40 stagiaires, soit un cinquième des élèves polynésiens de l'ENAP (Ecole Nationale de l'Administration Pénitentiaire), seront de retour comme prévu en octobre prochain. Les 164 autres devront patienter jusqu'à la fin de l'année avant de retrouver le fenua.

Ce contretemps est directement lié au retard pris dans la construction et dans la livraison du centre carcéral de Papeari en mai 2017. 

L'information a été confirmée à la sénatrice Lana Tetuainui ainsi qu'à une délégation du syndicat pour la promotion des communes par le garde des sceaux Jean Jacques Urvoas. 

La liste des 40 stagiaires amenés à regagner la Polynésie les premiers en octobre n'est pas encore connue. Elle sera établie au regard de leurs résultats mais aussi en tenant compte de critères sociaux et famliliaux. Ils seront temporairement affectés à Nuutania.

Les autres stagiaires seront répartis par petits groupes dans différents centres pénitentiaires de métropole. Lana Tetuanui explique à ce propos dans un communiqué : "se posera pour le département ministériel de la justice, la difficulté de les loger près des structures pénitentiaires d'accueil et probablement pour certains d'entre eux avec une prise en charge de leur hôtel".

Lana Tetuanui et la députée Maïna Sage se sont rendues à Agen à la rencontre des stagiaires afin d'échanger sur cette situation. 

Lana Tetuanui et Maïna Sage à l'ENAP
Lana Tetuanui et Maïna Sage à l'ENAP ©Présidence de la Polynésie

 

Publicité