polynésie
info locale

Shell grand vainqueur de la Hawaiki Nui 2019

va'a bora-bora
classement provisoire
©Polynésie la 1ère
La bataille était au rendez-vous pour cette dernière étape de la Hawaiki Nui Va'a. C'est finalement Shell qui franchit la ligne d'arrivée en premier. Les rameurs au coquillage remportent ainsi cette 28e édition de la Hawaiki Nui Va'a. 
Une troisième étape de 58,2 km entre Taha’a et Bora Bora qui a offert du beau spectacle. Après une deuxième étape ratée, Shell a repris le dessus ce vendredi pour remporter sa 2e Hawaiki Nui Va'a consécutive. Au départ de Taha'a, les hommes de David Tepava avaient qu'une consigne : tenir la place de leader et aller chercher la victoire. Ils prennent tout de suite la tête de la 3e étape pour ne laisser ainsi aucune chance à ses adversaires. Des adversaires de taille : Team OPT, qui a remporté la 2e étape en 1h58'42, a réussi à remonter plus de 2mn 20, seules 4 mn les séparent désormais du leader. Tamarii CPS, reboosté par sa 2e place hier avec un finish en 1h59'46, est aussi en forme. 

Après près de 30 mn de course, Shell est toujours en tête et paraît plus serein qu'hier... Les rameurs au coquillage sont suivis de Tamarii CPS, de Matira Va’a et de Air Tahiti, qui pénalisé hier a été privé de podium. Un coude à coude se joue pour les 5e et 6e places avec Pladding Connection, Ataiarapu et Team OPT. A la sortie de passe, trois cap sont possibles pour les équipe : Turiroa, Mont O Te Manu et Maupiti. David Tepava, le peperu de Shell, a choisi le cap le plus court et direct : celui de Turiroa. Air Tahiti, Paddling et Tamarii CPS semblent de leur côté ne pas vouloir partir au marquage de Shell Va'a... Au vu des conditions météo, la houle est quasi absente, tout va se jouer à la force des bras. 

Bataille pour le podium, EDT à la traîne

Tamarii CPS, 6e au classement général après deux étapes, tente de remonter sur Shell. Le peperu a choisi un cap identitique à Shell, celui de Turiroa mais plus au nord. "Pour le cap, on ne va pas faire la même erreur de la première étape, on va aller suivre le trio de tête", confiait à quelques minutes du départ de la 3e étape, Teihotu Dubois. Un choix payant puisque la team restera tout au long de la course dans le sillage de Shell. Mais à mi-course, Paddling Connection remonte sur Tamarii CPS et Teamp OPT. Une rude bataille se joue pour les 2e et 3e places. 
 

Mais où est EDT ? Les hommes de Steve Teihotaata sont les grands absents de cette 28e édition. Après deux premières étapes difficiles, les rameurs ont eu du mal à démarrer le début de cette 3e étape. A 30 mn de course, ils se positionnent dans le top 30. Hier, lors de la 2e étape, l'équipe a eu des pénalités pour non respect des directives. Une décision qui a clairement joué sur le moral des rameurs... "On est un peu déçu,. Au départ, hier, ils n’ont pas assuré sur la ligne d’eau, 5 mn avant la corde a lâché… Mais aujourd’hui est un autre jour", confiait Rete Ebb, peperu d'EDT. Equipe qui a gardé les mêmes rameurs qu’hier. EDT Va'a est au combat avec Tumaraa, au niveau de la 30e place... Des duels auxquels ne nous ont pas habitué les rameurs de Steva Teihotaata. EDT est clairement en difficulté, ils cumulent plus de 14 mn de retard par rapport au leader Shell. Le podium s'envole pour EDT, qui n'arrivera pas à rejoindre le peloton de tête. 
 
Shell
Autre ambiance du côté de Shell qui, grâce à leur victoire l'année dernière, a mis fin au règne d'EDT sur l'Hawaiki Nui Va'a. Touché dans son orgueil hier avec une 6e place, Shell se dirige vers la victoire. A la balise de Turiroa, après plus de 3h de rames à la force des bras, les aito au coquillage sont tout seul en tant que leader avec une avance de 1 km sur son premier adversaire, Team OPT. OPT qui est suivi de près par Tamarii CPS et Paddling Connection. Air Tahiti et District Va'a Huahine sont au combat pour la 5e et 6e places. Démoralisé par la pénalité sur son équipe pour non respect de directives, Kévin Céran-Jérusalémy a donné une directive à ses rameurs avant le départ : prendre du plaisir. Pour leur première participation à la plus grande course de va'a au monde, les aito de District Va'a Huahine ont déjà largement atteint leur objectif : faire partie du top 20. Ils s'offrent même le luxe d'être dans le top 10 de cette 28e édition de la Hawaiki Nui Va'a. 
 

Une fin d'étape grandiose

A quelques minutes de la fin de cette 3e étape, Team OPT est au coude à coude avec les rameurs de Tamarii CPS. La bataille dans le lagon de Bora Bora est rude pour la 2e et 3e places. Mais Tamarii CPS lâche pour laisser l'avantage à leur adersaire. Team OPT qui tente de réduire le temps les séparant de Shell. Après une première place hier lors de la 2e étape, Team OPT veut s'assurer la deuxième place du podium de la 3e étape et ainsi s'offrir la 2e position au classement général. En 2018, OPT avait raté de peu le podium en obtenant la 4e place de la Hawaiki Nui Va'a 2018.

Plus rien ne peut arrêter Shell Va'a. Les hommes de David Tepava comptent bien remporter pour la 2e fois consécutive la Hawaiki Nui Va'a. Après avoir mis fin au règne d'EDT l'année dernière, Shell est désormais le champion incontestable de la plus grande course de va'a du monde. Ils ont franchi la ligne d'arrivée de Matira après un peu plus de 4h18 de course. "On s’est bien réuni hier soir et l’objectif était de gagner… On a bien géré notre course", confie Taaroa Dubois, rameur de Shell.
 

Team OPT arrive en 2e position s'assurant ainsi la 2e place du classement général. "Shell était les favoris aujourd’hui, on s’est plutôt basé sur notre deuxième place et préservé cette place". Ils sont suivis de Tamarii CPS, très content de cette belle 3e place de la 3e étape. "On est super content, on a fait un très bon travail. On a voulu montrer qu’on était là. Le plus dur dans cette troisième étape était le cap, on était tout seul et on a tenu. On méritait d'être sur le podium aujourd'hui", explique Teihotu Dubois. Tamari CPS qui se retrouve dans le classement général provisoire à la 4e place, derrière Air Tahiti qui obtient la 3e place du classement général provisoire. 
 
3e étape seniors hommes
3e étape seniors hommes ©FTV
Classement général final :
Général final
Général final
Général vétérans 40 ans :
Général vétérans 40 ans
Général vétérans 40 ans ©FTV
Général vétérans 50 ans :
 
Général vétérans 50 ans
Général vétérans 50 ans
 
L'arrivée à Matira
 
Shell grand vainqueur de la HWK nui 2019
Publicité