A Taha'a, au coeur de la distillerie

société tahaa
rhum taha'a / distillerie
©Polynésie la 1ère

La distillerie Pari pari de l’île vanille n'a pas connu de baisse considérable l'an passé. L'entreprise envisage même d'accroître sa gamme de rhum. Un produit très apprécié par les connaisseurs de l'île et les touristes de passage.

C'est dans la baie de Tapuamu que se situe la distillerie de Taha'a, Pari Pari. Chaque année, elle fournit plus de 6 000 bouteilles de rhum. Une cinquantaine de visiteurs s'y rendent par jour, principalement des touristes. Téo Boudon leur présente les produits. Sur les différentes gammes de rhum présentées, une en particulier attire l'attention : le rhum blanc. "Définir un produit qu'ils achètent vraiment le plus, c'est difficile à expliquer ou ou définir", admet l'assistant de gestion. 

La fabrication du rhum n'est pas tâche facile. Après la fermentation du jus de canne, il faut le mettre dans une machine à distiller pendant au minimum quatre heures. Un travail qui demande de la patience. "On va d'abord goûter en sortie si on a bien le bon alcool et on laisse s'écouler", epxlique Tehei Taupotini, responsable de fabrication.

Cela fait quinze ans que la distillerie s'est implatée sur Taha'a. Pour 2021, l'objectif est de continuer à produire des produits de qualité. Mais pas seulement... "De continuer le développement que nous avons déjà amorcé depuis plusieurs années en mettant en valeur les premières matières locales", précise Laurent Masseron, gérant de la distillerie. 

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live