Agriculture bio : le faapu de Romanela à Tahaa

agriculture tahaa
Romanela agriculture bio Tahaa
©Polynésie la 1ère
À Tahaa, Romanela Constant, une ancienne professionnelle de la perle, s'est reconvertie depuis 7 ans dans l'agriculture biologique. Membre de l'association Bio Feti'a, elle utilise ce qui l'entoure pour nourrir ses plantes.

Romanela exploite aujourd'hui une parcelle de plus de 2 hectares. Elle a obtenu le précieux label Bio. Depuis deux ans, elle cultive toutes sortes d'arbres fruitiers mais avec une particularité : pas de produits chimiques dans son faapu. Ici, chaque chose a sa place même un simple brin d'herbe a son rôle à jouer. "Je laisse les juments désherber là où je passe", confie l'agricultrice. 

Arbres à pain, avocatiers, manguiers mais aussi des agrumes pour lutter contre les pucerons. "Si tu commences à traiter, tu ne vas faire que ça !", estime Romanela qui vend également des sacs de composte. Une activité qui permet de diversifier ses revenus. Romanela le sait l'agriculture n'est pas facile tous les jours et il faut notamment s'adapter aux conditions météo. Mais cette professionnelle veut faire passer le message aux jeunes générations : l'agriculture, c'est d'abord une question de conviction.