Alcaline, couturière de Taha'a

portraits tahaa
couturière Taha'a
©Punua TOTI/Polynésie la 1ère

Rencontre avec Alcaline, couturière de Taha'a. Sur sa vieille machine à coudre, elle confectionne, les robes, les chemises et les rideaux des habitants de l'île. Mais elle aide aussi sa grand-mère à la préparation de mitihue, le week-end.

Dans son atelier de couture situé sur la commune de Faaha, à Taha'a, Alcaline prépare ses commandes. Cette couturière hors pair travaille uniquement avec son mètre et sa machine à coudre des années 80. Elle confectionne robes, chemises ou rideaux. Un métier qu’elle exerce depuis l’âge de 8 ans. Un savoir-faire qu’elle tient de sa grand-mère. Aujourd’hui encore, elle coud en utilisant cette méthode à l’ancienne. 

Lorsque qu’elle a le temps, Alcaline part à quelques mètres de son atelier pour aider Mama Mare, sa grand-mère. Agée de 93 ans, elle n’a rien changé à ses habitudes. Chaque semaine, elle prépare plus de 30 bouteilles de mitihue, vendue 800 Fcp la bouteille.

Alcaline utilise principalement le coton ou la fibrane pour ses confections. Il lui faut une heure environ pour coudre une chemise...Alcaline, ou la mode "made in Taha'a".