Des crevettes bleues élevées dans le lagon de Tahaa

pêche tahaa
Les crevettes bleues de Tahaa
©Polynésie la 1ère
Le lagon de Tahaa est un environnement de choix pour les crevettes bleues de Tinihau Atger. Ce fils de pêcheur a misé sur la pénéiculture ou crevetticulture en 2018. Un pari réussi pour ce jeune homme dont la réputation n'est aujourd'hui plus à faire.

A Tahaa, depuis 3 ans, Tinihau élève des crevettes pas tout à fait comme les autres. Celles-ci sont bleues. Un secteur de niche qui a le vent en poupe. En effet, ils ne sont que deux éleveurs en milieu naturel.

Avant le confinement, ce jeune entrepreneur avait du mal à répondre à la demande sans cesse grandissante. Les pensions de famille, les magasins, des superettes...lui achètent ses crevettes. L'activité rapporte mais nécessite beaucoup d'investissements. Par exemple, un filet coûte 500 000 cfp, et il en faut 3 à 4 par cage.

Les crevettes bleues de Tahaa
©Polynésie la 1ère

 

A cela s'ajoutent l'entretien, et les repas 3 fois par jour et les frais d'expédition des crevettes qu'il fait venir de Tahiti par avion, beaucoup plus élevés que par bateau.

Avec l'allègement des restrictions sanitaires, Tinihau Atger espère augmenter ses ventes pour mieux rentabiliser ses investissements.

 

Regardez le reportage de Hitimana Qui :