La récolte des pitayas bat son plein à Taha'a

agriculture tahaa
Taha'a : la saison des pitayas
©polynésie la 1ère

Ce petit fruit exotique si prisé pour ses vertus alimentaires se plaît à Taha'a. La pitaya est notamment cultivé dans le jardin de la famille Teahui. Récoltés en ce moment même, ces pitayas se retrouveront peut-être chez vous !

A Taha'a, la culture du pitaya, c'est une affaire de famille. Cela fait sept ans, que Papa Tiaihau et Gabrielle Teahui cultivent ce fruit exotique dans leur jardin d'eden.

La pitaya, aussi appelé « fruit du dragon », est un fruit exotique qui provient de différentes espèces de cactus, dont la plus connue, l’Hylocereus undatus, de la variété Hylocereus. Elle ressemble à un ananas à l’extérieur, sa chair et son goût font plutôt penser au kiwi… et elle possède de nombreux bienfaits !

La production de pitaya nécessite 5 à 10 fois moins d’eau que n’importe quelle autre culture fruitière, ce qui en fait un produit intéressant à exploiter dans les zones arides.

Les pitayas sont cueillies et vendues à 1.200 xpf/kilo.

La plus recherchée est le pitaya rose à la chair violette, une variété très prisée car c’est la plus savoureuse et gourmande de toutes.

Reportage de Punua Toti  :