publicité

1,5 milliard de francs pour le RSPF

1,5 milliard, c'est la somme que le Pays s'engage à verser pour le régime de solidarité. Les débats dà l'Assemblée furent animés, mais le premier réajustement budgétaire a été adopté à la majorité.

© Assemblée de Polynésie française
© Assemblée de Polynésie française
  • polynesie1ere.fr
  • Publié le , mis à jour le
Parmi les grandes mesures, l'un des principaux chiffres à retenir du collectif budgétaire voté ce jeudi 17 avril, est celui du soutien aux plus démunis : 1,5 milliard  de Fcfp en faveur du régime de solidarité (RSPF) via le Fond pour l'Emploi et la lutte contre la pauvreté (FELP). Pour les représentants autonomistes à l’Assemblée, c’est le signe que la majorité pense aux plus démunis. Le Tahoeraa et ATP ont voté pour. 

L’UPLD s’est abstenu. Antony Géros a des réserves à émettre sur cette mesure. Pour le groupe UPLD, ce nouveau versement ne sert qu’à colmater les brèches en attendant le retour de l’Etat. 

Mais l’Etat attend les conclusions de la mission de l’Inspection générale des affaires sociales pour se prononcer. Le rapport devrait être publié le 15 mai.

Une loi du Pays sur des exonérations fiscales pour le projet aquacole de Makemo a également été adoptée hier à l’Assemblée de Polynésie.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play