A 24 ans, une jeune biochimiste fait sa thèse sur le uru

agriculture tahiti
 Le Uru et ses propriétés thérapeutiques
©FTV
« Le uru et ses propriétés thérapeutiques »:  Raihei White en a fait la base de sa thèse.  A  24 ans, cette jeune femme, titulaire d’un Master en bio chimie et bio technologie végétale souhaite mettre en valeur les cultures vivrières du Pays
« Le uru et ses propriétés thérapeutiques ». C'est le sujet de thèse de Raihei White . A  24 ans, cette jeune femme, titulaire d’un Master en bio chimie et bio technologie végétale travaille en étroite collaboration avec le CRIV, la cellule recherche, innovation et valorisation de la Direction de l’agriculture.

Ismael Tahiata et Patrick Tsing Tsing ont suivi la jeune femme dans sa collecte des feuilles de uru . Après la collecte, place au séchage pour retirer l’eau dans les feuilles, on les passe à l’étuve pendant 48 heures…

Les feuilles sont ensuite broyées et mélangées à de l’éthanol. Cela permet d’extraire les molécules et surtout de mesurer leur activité biologique.

Vendredi et samedi, Raihei présentera ses travaux au festival du uru.



Les Outre-mer en continu
Accéder au live