publicité

29 juin, jour de deuil pour les indépendantistes

Samedi 29 juin, certains ont célébré la fête de l'autonomie. D'autres, comme le Tavini qui considère le 29 juin comme une journée de deuil, n'ont pas fait la fête. A Faa'a, on a rendu hommage aux héros résistants morts durant les batailles des annexions successives. Reportage.

© Polynésie la 1ère
© Polynésie la 1ère
  • Polynésie la 1ère (MLSF), David Chang
  • Publié le , mis à jour le
Dans les rues de Papeete, il y avait du monde pour célébrer la fête de l'autonomie... Mais, non loin de là, à Faa'a, l'ambiance était tout autre. Le Tavini Huiraatira, qui considère le 29 juin comme une journée de deuil, n'a pas fait la fête. Pour le parti indépendantiste, le 29 juin est une journée historique qui commémore le sacrifice des "héros" tahitiens ayant défendu la souveraineté polynésienne contre les colons, au prix de leur vie. Des combattants décédés dans la guerre franco-tahitienne qui a duré 3 ans depuis le 21 mars 1844, 9 ans pour la guerre d'indépendance des îles Sous-le-Vent, en 1888.

C'est donc un jour de deuil pour les indépendantistes, un jour qui a été commémoré à la stèle de Tavararo, érigée en mémoire des héros résistants. Une marche et des chants traditionnels ont été organisés.
 

Reportage

 
29 juin, jour de deuil pour les indépendantistes
29 juin, jour de deuil pour les indépendantistes


 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play