36 grammes d'ice, des millions de francs et bientôt des années de prison

justice tahiti
Six trafiquants d'ice, en partie fabriqué localement, devant la justice
©Polynésie 1ere

Aujourd’hui ont été jugées dans le cadre d'une procédure de comparution à délai différé 6 personnes impliquées dans un trafic d'ice et arrêtées le 9 février dernier. Une audience qui se déroule au tribunal foncier faute de place dans le tribunal correctionnel.

La particularité de ce dossier est qu’il s’agit d’un réseau d'ice dans un circuit fermé sur le territoire et non d’une importation internationale. Un dossier dans lequel les écoutes téléphoniques ont été importantes et ont permis de confondre les prévenus. Des prévenus qui ont tous eu maille à partie avec la justice pour stupéfiants, vols, violences ou alcool.

36 grammes d'ice, des millions de francs et des années de prison
©Polynésie 1ere



Le trafic a duré six mois. Il a généré plusieurs millions de francs de bénéfice pour un peu plus de 36 grammes.

Le chef de file de ce trafic est déjà mis en examen pour homicide involontaire dans une autre affaire. Celle de cette matahiapo tuée par des chiens à Pirae en mai 2020. Si le prévenu est aujourd’hui jugé pour être à la tête de ce trafic local, les 5 autres prévenus sont des revendeurs parfois indépendants et fournisseurs. Tous sont également des consommateurs.

"Meth made in Tautira"

Autre particularité de ce dossier : une partie de la methamphétamine vendue était faite artisanalement. Appelée également "La meth made in Tautira", fabriquée avec ce qu’on appelle le "check and beck". Une drogue de mauvaise qualité dont les effets sont dangereusement variables...

Seuls les parents des prévenus ont été autorisés à entrer dans la salle d’audience, trop petite pour accueillir tout le monde. Parmi ces familles, la maman d'un des prévenus est venue soutenir son fils.

36 grammes d'ice, des millions de francs et des années de prison
©Polynésie 1ere

 

Si l'épidémie de covid-19 a ralenti l'importation de l'ice sur le territoire, elle n'a pas permis une diminution de la consommation. Le prix a doublé en 1 an : de 160 000 cfp/gr, il est passé à plus de 300 000 cfp/gr !

 

Les réquisitions viennent d'être annoncées : 

De 18 mois à 3 ans de prison

Maintien en détention pour les 6

Les Outre-mer en continu
Accéder au live