Affaire d’adoption, relaxe générale de tous les prévenus

justice tahiti
Affaire d’adoption, relaxe générale de tous les prévenus
©polynésie.la1ère

La cour d’appel de Papeete a relaxé l’ensemble des prévenus dans l’affaire de l’adoption « illégale » d’une enfant polynésienne par un couple métropolitain. La cour estime qu’il n’y a pas eu de provocation à l’abandon de la part des parents adoptants.

La cour d’appel a relaxé les 4 prévenus dans l’affaire de l’adoption d’une petite fille à un couple de Polynésiens. Les magistrats ont considéré qu’il n’y avait pas eu notamment de provocation à l’abandon car les parents biologiques avaient décidé de renoncer à leurs droits avant de rencontrer les 2 hommes. Ils ont relaxé les mis en cause sur l’ensemble des faits. Pour l’avocat du couple d’adoptant, Maître Smain Bennouar, c’est la loi qui a été appliquée. Quant à l’avenir de la petite fille qui est toujours en pouponnière au service social, il y a  fort à penser que le juge des enfants attendra une décision définitive de la Cour de Cassation pour décider de son sort. Mais les parents adoptants vont tout faire pour la récupérer avant estimant qu’une pouponnière des services sociaux n’est pas la place d’une enfant.

Retrouvez l'interview de Maître Smain Benouar, avocat du couple adoptant, interrogé par Axelle Mésinele :