polynésie
info locale

Affaire de pédophilie : "Tolérance zéro" estime Mgr Cottanceau

faits divers tahiti
Mgr Jean-Pierre Cottanceau
Mgr Jean-Pierre Cottanceau
La garde à vue du prêtre soupçonné de pédophilie a été prolongée. Monseigneur Cottanceau a été entendu, ce vendredi 8 mars, par les autorités pour les besoins de l’enquête.
La garde à vue d'un prêtre de Papeete, soupçonné d’agressions sexuelles et de corruption sur mineurs, a été prolongée ce vendredi 8 mars. Son domicile a été perquisitionné par les autorités la semaine dernière. Lors de cette perquisition, des photographies à caractère pédopornographique auraient été trouvées dans son ordinateur.

Monseigneur Cottanceau a aussi été entendu, ce vendredi matin, pour les besoins de l’enquête. L’archevêque confirme que c’est bien la CIRCAS, la commission interdiocésaine de recours en cas d’abus sexuel mise en place par le diocèse de Papeete, qui a fait le signalement auprès du Procureur. Le prêtre soupçonné a par ailleurs été suspendu de ses fonctions il y a quelques semaine.

Pour Mgr Cottanceau, si la justice confirme bien les faits, c’est tolérance zéro. "On ne peut pas accepter de la part d'un prêtre de l'église des agissements qui sont tout à fait contraire à ce que l'évangile nous annonce. La question pour l'instant est de savoir ce qu'il est est...", confie l'homme d'église.

Interview

Affaire de pédophilie, tolérance zéro estime Mgr Cottenceau

Retrouvez le communiqué de Mgr Cottanceau ci-dessous

Lettre de Mgr Cottanceau



 
Publicité