Affaire Radio Bleue : peines confirmées pour Vernaudon et Tefaatau

justice tahiti
Emile Vernaudon - affaire Radio bleue
Émile Vernaudon au tribunal, ce jeudi 10 janvier 2019. ©Polynésie la 1ère / Axelle Mésinèle
La cour d'appel a rendu sa décision dans l'affaire Radio Bleue. Les peines de Emile Vernaudon et Gilles Tefaatau ont été confirmées. Joinville Pomare a lui écopé finalement d'un an de prison ferme. 
Le 10 janvier dernier, les trois hommes étaient jugés par la cour d'appel de Papeete. Le ministère public avait requis la confirmation des peines prononcées en première instance. Le 16 mai 2017, les trois mis en cause ont été condamnés à de la prison ferme : Joinvile Pomare a écopé de 6 mois de prison ferme, Gilles Tefaatau de 4 mois de prison ferme, et Emile Vernaudon à 1 an de prison ferme. Tous ont été condamnés à une peine d'inéligibilité de 5 ans avec interdiction d'exercer une fonction publique et 5 millions de Fcfp d’amende. 

Ce jeudi 21 février, l'arrêt de la cour d'appel a rendu sa décision. Les peines ont été confirmées pour Emile Vernaudon et Gilles Tefaatau. Seul Joinville Pomare a vu sa peine s'alourdir : il a finalement été condamné à 1 an de prison ferme au lieu de 6 mois. 

Emile Vernaudon, Gilles Tefaatau et Joinville Pomare sont accusés de détournement de fonds publics, de faux et usage de faux et d’abus de confiance. Entre 2000 et 2009, la mairie de Mahina a versé des subventions à l’association gérant Radio bleue, organe de propagande politique du Ai'a Api.
 
Affaire radio bleue, peines confirmées pour Vernaudon et Tafaatau
Affaire radio bleue, peines confirmées pour Vernaudon et Tafaatau
Les Outre-mer en continu
Accéder au live