Agression au coupe-coupe pendant une querelle de voisinage

justice tahiti
Comparution immédiate querelle voisinage
©Axelle Mésinèle

Un homme a été jugé en comparution immédiate, lundi 22 mars 2021, pour notamment violence avec usage d’une arme. Le 25 février dernier, le quadragénaire a agressé son jeune voisin à l’aide d’un coupe-coupe.

Depuis que le prévenu s’est installé dans ce quartier de Punaauia, avec sa compagne et ses chiens, ses voisins se plaignent. Ils lui reprochent notamment les aboiements de ses amis à quatre pattes.Les querelles avec le chasseur, un grand gaillard tatoué, sont fréquentes. Une pétition a même circulé dans le quartier pour demander son départ.

Et ce 25 février 2021, lors d’une énième dispute avec son jeune voisin qui lui a fait un doigt d’honneur, il dégaine le coupe-coupe qu’il garde dans sa voiture pour partir à la chasse et le blesse à la main. Pour certains témoins, le prévenu qui criait « je vais en finir avec lui », était incontrôlable. Pendant le procès, ce lundi 22 mars 2021, devant le tribunal correctionnel, l’avocat de la défense a estimé que son client a eu un sentiment d’acharnement, et il a explosé ce jour-là. Mais il n’a pas cherché à tuer son voisin.

Pour le conseil de la victime, c’est un miracle que les faits ne soient pas plus graves. En voulant se protéger contre le coupe-coupe, le jeune homme a été atteint à la main gauche. Il a 3 doigts touchés, des tendons sectionnés. Opéré depuis les faits, il n’est pas sûr de pouvoir retrouver l’usage de ses doigts.

Le tribunal correctionnel a condamné le prévenu à 18 mois de prison avec sursis probatoire de 2 ans, obligation de travail et d’indemniser la partie civile. Il a interdiction de paraître dans le quartier et d’entrer en contact avec la victime et sa compagne. Il devra également effectuer 156 heures de travail d’intérêt général.