polynésie
info locale

Agression au Taharaa : un suspect interpellé

faits divers tahiti
Un homme suspecté d'avoir agressé une joggeuse en octobre dernier au Taharaa, à Mahina, a été arrêté par la gendarmerie.


Deux mois après l'agression d'une joggeuse de 16 ans au Taharaa, un suspect a été interpellé par la gendarmerie. L'homme aurait été retrouvé grâce à son ADN. Selon Radio 1, l'agresseur présumé aurait percuté la voiture de la maman de la victime et ainsi laissé des traces ADN. L'homme est âgé de 26 ans, il est connu des services de police puisqu'il a déjà été condamné pour viol. .

Hier, mardi 22 décembre, le gendarmes ont interpellé puis placé en garde à vue l'agresseur présumé. Ce dernier a reconnu être l’auteur de l’agression. Il doit être déféré mercredi matin devant le parquet de Papeete

"violence gratuite"

Les faits remontent au 16 octobre dernier à Mahina. Une jeune adolescente de 16 ans fait son jogging au col du Taharaa lorsqu'elle est surprise par un homme. "Il l'a attrapée par derrière, l'a étranglée et mise par terre. Ma fille s'est débattue pour ne pas se faire violer ou tuer", expliquait le papa de la victime quelques jours après l'agression.

Contacté par Polynésie 1ère, Stéphane Buisson était revenue sur les faits pour dénoncer cette "violence gratuite". "Ras le bol de ces agressions gratuites. Si ma fille ne s'était pas défendue, le pire aurait pu arriver". 



 
Publicité