Air France suspend tous ses vols entre Paris et Papeete du 28 mars au 3 mai

coronavirus tahiti
Air france
©francetvinfo
Les clients polynésiens d'Air France concernés par la période de suspension, et actuellement présents aux Etats-Unis, sont invités à anticiper leur retour avant le 27 mars 2020.
Air France annonce dans un communiqué publié mardi après-midi suspendre tous ses vols entre Paris et Tahiti du 28 mars 2020 au 3 mai 2020 inclus.

La plupart des clients actuellement présents en France et souhaitant rentrer en Polynésie se sont déjà vu proposer des solutions de retour, indique la compagnie. Les autres clients seront contactés.

Les clients concernés par la période de suspension, actuellement présents aux Etats-Unis, et désirant revenir vers la Polynésie sont invités à anticiper leur retour avant le 27 mars 2020.

Les clients concernés par la période de suspension, au départ de la Polynésie vers les Etats-Unis ou la France sont invités à anticiper le départ ou à l’annuler. Dans tous les cas, les restrictions imposées sur l’entrée du territoire américain ou français devront être respectées.

Les vols Air France Paris – Papeete – Paris maintenus jusqu’au 27 mars inclus

Attention, pour ces vols prévus jusqu'au 27 mars, et compte-tenu des restrictions d’entrée sur le territoire américains, les clients hors citoyens et résidents américains, actuellement présents dans l’un des pays de l’espace Schengen, ne sont pas autorisés à embarquer à Paris. Des solutions de réacheminement vers la Polynésie ont d’ores et déjà été proposées à la majorité de nos clients résidents désireux de revenir. D’autres solutions sont actuellement en cours.

Les clients au départ de Los Angeles vers Papeete pourront embarquer sur les vols opérant. Ils devront néanmoins être soumis aux nouvelles restrictions à l’arrivée à Tahiti imposant une quarantaine de 14 jours.

Les clients au départ de Papeete vers Los Angeles ou Paris pourront également embarquer normalement dès lors qu’ils n’auront pas séjourné depuis moins de 14 jours dans un pays de l’espace Schengen avant leur départ.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live