Aire marine protégée aux Marquises : lancement de la phase de concertation

environnement tahiti
Aire marine protégée aux Marquises
©Service de communication de la Présidence
Le ministre du Développement des activités du secteur primaire, Frédéric Riveta, accompagné du Haut-commissaire ont officiellement lancé, samedi après-midi, à Hiva Oa, la phase de concertation d’une grande aire marine protégée aux Marquises
La phase de concertation, d’une durée maximum envisagée d’un an, est pilotée par un comité rassemblant le Pays, l’Etat, les élus de la Communauté des communes des îles Marquises (CODIM), des représentants de la société civile et des usagers de l’espace maritime. Six comités de gestion représentant chaque île des Marquises, institués en 2009 pour le projet UNESCO, aborderont les questions de gestion des patrimoines et engageront des discussions sur ce thème avec la population. En parallèle, des réunions techniques seront également organisées avec les scientifiques, les professionnels de la pêche, du tourisme et des transports maritimes.
 
Le suivi de cette phase sera réalisé par les services de la Polynésie française et de l’Etat, avec le soutien technique de l’Agence des aires marines protégées. La surface de la grande aire marine protégée correspond à l’ensemble des eaux intérieures, territoriales, et des eaux placées sous juridiction (ZEE, zone économique exclusive) aux Marquises, ce qui représente au total environ 700 000 km².
 
Les Marquises disposent d’un écosystème marin original, leur isolement ayant généré un endémisme exceptionnel pour de nombreuses espèces marines. Etant proche de l’équateur, les eaux marquisiennes sont riches en plancton, ce qui a engendré ainsi une vie marine luxuriante. L’abondance de poissons pélagiques et côtiers et l’observation de nombreux mammifères marins lors des campagnes scientifiques en attestent.
 
L’académie marquisienne a proposé un nom de baptême pour cette grande aire marine protégée, « te tai nui a hau », qui est le nom de l’océan originel sur lequel Oatea et Atanua - fondateurs légendaires de la terre des hommes - ont érigé la maison marquisienne. Il signifie « grand océan du milieu » ou encore « océan de paix ».
Aire marine protégée aux Marquises
©Service de communication de la Présidence


Source : communiqué de la Présidence