polynésie
info locale

Alcool, ice, obésité… Édouard Fritch demande de l’aide aux confessions religieuses

edouard fritch tahiti
Voeux oecuméniques du président Édouard Fritch 2019
©Présidence
Édouard Fritch a présenté, samedi 26 janvier, ses vœux aux confessions religieuses, à la présidence. « L’amour et la paix sont absents dans beaucoup de nos familles », a regretté le président de la Polynésie, en demandant de l’aide aux responsables religieux.
Depuis quatre ans, le président de la Polynésie française s'entretenait individuellement avec chacune des confessions. Cette année, cette rencontre s'est transformée en rassemblement œcuménique.

Dans son discours, Édouard Fritch a mis la famille au centre des préoccupations du gouvernement et déclaré : « Devant certaines situations préoccupantes, j'ai l'humilité de vous demander de nous aider ». De l'aide pour limiter la consommation d'alcool, mais aussi lutter contre « toutes les formes d’addiction les plus nuisibles pour nos familles et notre santé », dont le paka et l'ice.

« Il y a également une autre forme d’addiction, plus insidieuse, plus douce, mais tout aussi préoccupante  pour notre santé, c’est l’obésité et le diabète », a ajouté Édouard Fritch, interrogé samedi soir par Carlos Natua : 
 

« La famille est le socle de notre société polynésienne. Si le socle ne tient pas, c’est tout le Pays qui s’effondre. »


  
Voeux oecuméniques du président Édouard Fritch 2019
©Présidence
Publicité