Aldebaran, 48 ans après

nucléaire tahiti
tir
©D.R.
ll était 5h34, le 2 juillet 1966, quand Aldebaran a explosé dans le ciel polynésien. C’était le tout premier tir atmosphérique à Moruroa. Jusqu’en 1996, il y en a eu 138 sur cet atoll des Tuamotu. 193 sur toute la Polynésie Française. Aujourd’hui, c’est le 48ème anniversaire.
 A 16h, l’association Moruroa e tatou organise une cérémonie sur la place, qui s’appelle officiellement la place Jacques Chirac. Le paepae qui s’y trouve est toujours menacé de démantèlement. Parmi les invités à cette cérémonie de recueillement, le pasteur japonais Naoya KawaKami. Dans ses valises, un cadeau très particulier. "J'ai apporté une pierre de Fukushima. Cette pierre a été extraite côté montagne et côté mer (NDLR: à côté de la centrale contaminée). C'est un symbole des victimes des essais nucléaires. Il y a beaucoup de victimes dans le monde. Ceux de Moruroa sont aussi des victimes. Et il y a des personnes qui sont des "sans voix". C'est pour cela que ce monument est très précieux. C'est l'écho des "sans voix"' dans le monde.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live