Alimentation : trop sucrée, trop salée

santé tahiti
alimentation
©Polynésie la 1ère
40% d'obésité, 20% de diabète... La santé a un lien direct avec l'alimentation. Une enquête de l'ISPF a été menée sur quatre types de régimes alimentaires. L'objectif : affiner les politiques publiques de santé.
En disséquant nos assiettes, l'ISPF a traqué les secrets de famille... Le lieu où l'on vit, la classe sociale où nous nous situons, autant d'informations qui parlent de nous comme de nos estomacs. Après 18 mois d'enquête, le constat général est une consommation trop importante de sel et de sucre. Aux Marquises par exemple, la consommation est 70% plus élevée qu'à Tahiti. En Polynésie, les calories quotidiennes ingérées sont plus importantes qu'en France mais moins qu'en Nouvelle-Zélande.

Quatre types de régimes alimentaires ont été analysés pour cette étude. Le but : affiner les politiques publiques de santé. Mais, la nourriture est aussi une affaire d'affect et de culture.
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live