Après Covid-19 : les patients chroniques retournent à l'hôpital

coronavirus tahiti
Consultation médicale
©Polynésie la 1ère
Parmi les conséquences du Covid-19 : le report des soins des patients. Deux raisons sont en cause : la peur de certains malades de fréquenter des salles de soins durant le confinement et le souhait de ne pas encombrer les structures de santé. Du coup, c'est l'afflux aujourd'hui chez les médecins.

 
Entre ceux qui n'ont pas pu se déplacer avec les transports aériens terrestres ou maritimes, ceux qui n'ont pas voulu car bloqués par la peur du Covid-19, et ceux qui n'ont pas osé pour ne pas déranger, les maladies se sont aggravées chez certains patients. "Il y a eu dans les pathologies aiguë des retards de prise en charge", explique Jean-Louis Uzel, ophtalmologue et directeur médical de la clinique Cardella. 

Les constatations sont les mêmes dans les cliniques ambulatoires. Durant les dix premiers jours de la crise, l'activité a cessé avant de reprendre très vite. En attendant, les médecins se sont retrouvés sans patient. "Les gens avaient très peur, du coup, on a vu une nette diminution du nombre de consultation en cabinet. Je pense qu'on était à peu près 10% de fréquentation par rapport au chiffre habituel", explique Pierre-Alain Cougard, gastroentérologue au centre médical de Mamao.
 
après covid 19, les patients chroniques retournent à l’hôpital
©polynesie
Les Outre-mer en continu
Accéder au live