polynésie
info locale

Arrivée de bactérie tueuse de coraux : la fausse alerte

mer tahiti
bactérie
©D.R.
Les scientifiques du centre de recherche du Criobe de Moorea réagissent suite à la publication d'un article dans "la Dépêche de Tahiti", hier. Pour eux, "la menace de la cyanobactérie qui met à mal tous les récifs du monde" n'existe pas ici.

Un biologiste hawaiien, Patrick FURLOTTI, président de l'association hawaiienne écologiste Globalmana annonçait l’arrivée au fenua d’une bactérie tueuse de coraux. Mais pour les spécialistes des fonds marins en Polynésie, ces craintes n’ont aucun fondement.

Pour Veronique BERTHO, du Criobe de Moorea, "Patrick FURLOTTI se dit biologiste, mais je ne connais pas de publication scientifique de ce monsieur. Il y a beaucoup d'imprécisions sur la nature de la cyanobactérie. Est-elle vraiment responsable de ce qui est observé à Hawaii ? Les cyanobactéries sont des petits organismes, et il faut savoir que le corail est un animal qui vit avec plein de micro-organismes qui vivent soit à l'intérieur de ses tissus, mais aussi dans ses branches pour les coraux branchus, par exemple vous pouvez voir des crevettes.

Et tout ce petit monde vit en équilibre. Donc il y a des bactéries, mais aussi des champignons, des crabes, et puis un jour il y a une petit variation environnementale, et ça peut perturber l'équilibre, et du coup on a un basculement de ces différents partenaires qui permettent au corail d'être en bonne santé. Le CRIOBE surveille régulièrement tous ces paramètres, la population nous alerte dès qu'ils observent des choses bizarres. Donc on est loin des cyanobactéries !"
Publicité