Arsenal répressif contre la dégradation des espaces verts

travaux publics tahiti
Arsenal répressif contre la dégradation des espaces verts
Arsenal répressif contre la dégradation des espaces verts ©Polynesie1ere
Alors que des milliers de bougainvilliers viennent d’être plantés dans le terre plein central de la RDO, une cinquantaine d’entre eux ont déjà été arrachés. 
Afin de lutter contre ces incivilités,  le ministère de l’environnement envisage de déposer une proposition de loi de pays destinée à punir les vols et les dégradations de végétaux dans les espaces publics. 
Les amendes pourraient s’échelonner de 4500 à 20000 francs pacifiques et les agents des services généraux en charge de l’embellissement pourraient être habilités à constater les infractions. Le texte sera sans doute examiné la semaine prochaine. De leur côté, les jardiniers s’emploient à réparer les dégâts.

Brigitte  Olivier / Gilles Hucault
arsenal répressif contre la dégradation des espaces verts