Arue, une ville où il fait bon vivre... sans les déchets

écologie tahiti
Arue ville propre
Les trésors sous-marins trouvés par les membres du Yacht Club de Arue. ©YCT
Arue, une ville où il fait bon vivre ! Ce slogan ne doit pas faire oublier qu'il s'applique aussi bien sur terre que dans la mer. Et là, ce n'est pas joli. Dimanche 22 mai, les membres du Yacht Club de Tahiti ont fait un peu le ménage dans le lagon.
La photo est impressionnante ! Ce sont les déchets qui jonchaient le fond du port d'Arue et qui ont été remontés dimanche par les membres du Yacht club et du club de plongée. Un drapeau y a même été planté en guise de conquête.

L'opération Clean Up Day du Yacht club de Tahiti a permis de récupérer plus de 10 m3 de déchets autour du Yacht club ! 70 volontaires se sont ainsi mobilisés dimanche matin pour laver les traces d''incivilité des utilisateurs et des visiteurs.

Les participants ont recu chacun des gants en caoutchouc, des crochets et des paniers. Mais tout ce qui a été colonisé par les coraux est resté au fond.

Arue, une ville où il fait bon vivre
©YCT/Scubatek

Il a fallu faire attention de nager la tête en bas, les palmes en l'air pour ne pas soulever la vase.

Au bout de deux heures, la collecte a permis de remonter à la surface, cannettes, bouteilles, vieux cadres de vélos, objets hétéroclites et incongrus (aspirateur, casseroles, parasol sans doute emporté par le vent...), les pneus ont constitué le plus grand nombre et les plus visibles des déchets...

Le Yacht club de Tahiti n'avait pas effectué ce Clean Up Day depuis vingt ans et au vu du résultat, il va réitérer l'opération tous les deux ans.
La municipalité a participé à sa façon en assurant ensuite, la collecte des déchets récupérés. 

Arue, une ville où il fait bon vivre, sans les déchets
©YCT/Scubatek


Les Outre-mer en continu
Accéder au live