Apiculture : suspicion de loque américaine

agriculture arue
Apiculture : suspicion de loque américaine
Apiculture : suspicion de loque américaine ©Polynesie La1ere
La loque américaine est due à un microbe s’attaquant aux larves des abeilles.
 
Les apiculteurs sont inquiets. Ils redoutent l’apparition de la loque américaine. Cette maladie est capable d’infecter des ruches entières et d’en décimer les essaims.  

Dans la plupart des cas, la loque américaine est très virulente et tue les colonies qui la contractent. Une infection à la loque américaine peut se propager à d'autres colonies d'abeilles dans un rayon pouvant atteindre 8 km. De plus, la loque américaine contamine le matériel apicole qui doit être détruit afin d'éviter que d'autres colonies ne soient touchées par la maladie.

Face à la suspicion, des mesures de contrôle et de prévention ont été prises, notamment à Arue.
Apiculture : suspicion de loque américaine
Les Outre-mer en continu
Accéder au live