publicité

Assises : un fratricide devant la Cour

La dernière session des Assises s'ouvre mardi 27 novembre, avec notamment un homme accusé d'avoir tué son propre frère lors d'une soirée alcoolisée. Il assure qu'il n'a fait "que se défendre".

  • L. G, M. T
  • Publié le
Vatea comparaîtra libre, cette semaine. Il doit y être jugé pour coups mortels. Il y a deux ans, une dispute éclate entre son frère, François, et lui, à leur domicile. Leur relation est déjà ponctuée de violences et l'alcool n'aidant pas, les deux frères en viennent souvent aux mains.

Le soir des faits, François fête son anniversaire. L'alcool coule à flots au domicile familial. Il retrouve son frère, Vatea, attablé et alcoolisé. François veut en découdre et pousse Vatea au sol pour le frapper. Vatea décide dans un premier temps de partir, mais il est très vite rattrapé par son frère qui le menace de mort. Vatea décide alors de "donner une leçon" à son frère et lui assène à son tour des coups de pieds dans le ventre et dans la tête. François ne se relèvera plus.

Vatea dit regretter les coups donnés et affirme qu'il n'a fait que "se défendre".

Dernière session des Assises - Miri Tumatariri

La Cour jugera également deux affaires de viols sur mineurs. Le huis clos peut être demandé.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play