Attentat de Nice : l'enquête se poursuit

terrorisme tahiti
attentat Nice 2
©AFP
Acte commandité ou isolé ? Pour l'instant, les enquêteurs ne peuvent rien affirmer. Seule certitude, ils connaissent à présent l'identité de l'auteur des faits.


L'enquête se poursuit après l'attaque qui a frappé Nice hier soir. Un camion a fauché la foule rassemblée sur la promenade des anglais pour le feu d'artifice du 14 juillet. Bilan provisoire : 84 morts et des dizaines de blessés. Le chauffeur a été abattu par la police. Son identité a été confirmée en fin de matinée, le point avec Hodane Hagi-Ali :

Attentat de Nice : l'enquête se poursuit


A l'intérieur de son véhicule un pistolet dont il a fait usage contre les policiers qui tentaient de l'intercepter. on a également  retrouvés un pistolet en plastique et deux armes factices, ainsi qu'une grenade dite « inactive ». Une perquisition a eu lieu vendredi matin au domicile supposé du terroriste. Un homme complétement inconnu des services de renseignement spécialisés dans le secteur du terrorisme. Les perquisitions détermineront si cette attaque était coordonnée, s'il s'agissait d'un acte terroriste isolé ou d'un coup de folie imprégné par la propagande djihadiste.
Appel à l'unité nationale
Le chef de l'Etat s'est exprimé depuis Nice après l'attaque qui a fait au moins 84 morts et de nombreuses victimes hier.  François Hollande évoque un acte terroriste même si l'attaque n'a pour l'instant pas été revendiquée. L'identité de l'auteur est désormais connue. Il s'agirait d'un Niçois d'origine tunisienne. Dans son discours, le chef de l'Etat a rendu hommage aux victimes ainsi qu'aux forces de l'ordre et aux sauveteurs. Il a conclu son intervention d'une dizaine de minutes par un appel à l'unité de tous les Français…
On ne sait pas encore précisément si des Ultra-marins figurent parmi les victimes. Mais après le terrible attentat de Nice, la ministre des Outremers a tenu à exprimer son soutien à tous ceux touchés par ce drame. Elle est également revenue sur l'état d'urgence, finalement prolongé, et qui s'applique, pour l'instant, à une partie de l'outre-mer.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live