polynésie
info locale

L’autorité de la concurrence pourrait passer aux sanctions

finances tahiti
autorité concurrence
©www.autorite-concurrence.pf
L’autorité polynésienne de la concurrence annonce des sanctions possibles cette année. C’est en effet ce qu’à déclaré son président Jacques Mérot lors d’un colloque organisé en Nouvelle-Calédonie.



 
Le 1er mars dernier, le président de l’Autorité Polynésienne de la Concurrence était invité chez nos voisins Calédoniens pour présenter son autorité administrative indépendante.

Dans un compte rendu enregistré sur place il déclare que l'année 2019 pourrait être celle des sanctions.

Depuis sa création en 2015 l'autorité n'a jamais sanctionné aucune entreprise. Pour l'instant des avertissements avaient suffit à faire rentrer les récalcitrants dans le rang. Cela pourrait changer.

Les explications de Aiata Tarahu en français:

l'autorité de la concurrence passe aux sanctions (FR)

en tahitien:

l'autorité de la concurrence passe aux sanctions (TAH)

Publicité