Un bingo qui a brassé des millions

justice tahiti
image d'illustration
Joueuse de bingo. ©Polynésie 1ère
Ce mardi au tribunal correctionnel, 11 personnes étaient jugées pour "participation en bande organisée à la tenue d’une maison de jeux de hasard ou le public est librement admis". Il s’agissait de plusieurs soirées de bingo organisées tour à tour par les prévenus.
 

Jackpot...pour les gendarmes


Il y avait double jackpot ce soir de 2015 quand les gendarmes sont intervenus dans un bingo clandestin. Jackpot pour les gains et mises et jackpot pour les gendarmes: un millier de personnes étaient présentes

Entre 2013 et 2015, dans un hangar loué ponctuellement à Papara, plusieurs soirées bingo sont organisées. D’abord le samedi, puis le dimanche. La demande des « habitués » était tellement forte que des soirées ont fini par être organisées les mercredi, jeudi et vendredi. En jeu, des jackpots de 100 000 à 5 millions de francs CFP.
 

Des niveaux d’implications différents


Les 11 personnes jugées aujourd’hui, pour la majeure partie des femmes, ont toutes des niveaux d’implication variés. Certaines d’entre elles ont organisé une, voire deux soirées, avec de petits jackpots tandis que d’autres ont fait tourner le bingo de manière plus régulière, avec des gains élevés. De grosses sommes d’argent et des biens matériels ont d’ailleurs été saisis. Le procureur a demandé entre 2 et 36 mois d’emprisonnement assorti d’un sursis de 5 ans, des amendes de 100 milles à 4 millions de francs.

Le délibéré sera rendu en fin de journée.