Bloquée en Nouvelle-Calédonie depuis 5 mois, elle témoigne

coronavirus tahiti
Air calin rapatrie des ressortissants
image d'illustration ©polynesie.la1ere
Ils sont quelques dizaines de polynésiens à être bloqués en Nouvelle Calédonie depuis le 21 mars, depuis la fermeture des frontières. Le 1er Octobre, Air Calin met en place un vol de continuité territoriale avec Tahiti pour les rapatrier. Un soulagement comme nous le confie Malia depuis Nouméa
 

Bloquée à Nouméa depuis 5 mois


Malia Mechero est d’origine calédonienne et réside en Polynésie depuis 5 ans. Alors qu’elle était enceinte de 5 mois elle est retournée dans son pays natal pour un mois. C’était sans compter sur le coronavirus et la fermeture des frontières qui a suivi en Polynésie. Plus aucun vol ne relie le Caillou et Tahiti depuis le mois de Mars. Résultat,  Malia a du accoucher à Nouméa ce qui n’était pas prévu au programme …ni pour la cps. Malia a du avancer tous ses frais médicaux d’accouchement sur place. Un exemple parmi d’autre des multiples galères que subissent les ressortissants coincés loin de chez eux.

On devait tout payer nos visites, on n’avait pas trop d’aides finalement la cps a fini par prendre en charge

Malia Mechero

Vol de continuité le 1er octobre


Aujourd’hui Malia est soulagée comme d’autres calédoniens ou polynésiens bloqués à Nouméa. La compagnie aérienne calédonienne Air Calin va mettre en place un vol de continuité territoriale entre Nouméa et Papeete le 1er octobre. 

Malia Mechero témoigne au téléphone de Heiata Buluc :

Malia résidente bloqué en Calédonie

Les Outre-mer en continu
Accéder au live