Bloqués à Paris faute de motif impérieux pour rentrer à Tahiti

transports tahiti
Bloqués à Paris faute de motif impérieux pour rentrer à Tahiti
Bloqués à Paris faute de motif impérieux pour rentrer à Tahiti ©Polynesie la1ere

Plusieurs passagers ont été bloqués ces derniers jours à CDG faute d’avoir pu justifier d’un motif impérieux pour revenir en Polynésie.

La justification de motifs impérieux pour voyager entre la France et la Polynésie est toujours nécessaire et ne sera levée qu'à compter de mercredi 9 juin,  à condition toutefois d'être vacciné, de s’être enregistré sur la plateforme ETIS et de présenter un test PCR négatif datant de moins de trois jours.

Certains voyageurs, à l’image de Michel Roussey ont peut-être mal compris ces strictes consignes. Une fois arrivés à l’aéroport ils ont déchanté car l’embarquement leur a été refusé. S’ils pouvaient justifier d’un motif impérieux pour se rendre en France, ce n’était pas la cas pour revenir en Polynésie où il résident.