Boxe Aorai : le choc après les mises en examen

faits divers tahiti
Boxe Aorai
©Polynésie 1ère
Hier, nous vous révélions l’affaire de viols sur mineurs qui touche la salle de Boxe Aorai à Papeete. Les gendarmes poursuivent leur enquête. Sur place, c’est la consternation. Ecoutez ces témoignages...
Trois filles et un garçon, mineurs seraient parmi les victimes. Ils auraient été sous la garde de l’ancien entraîneur de boxe d’Aorai. Ce dernier avait un logement sur place, à côté de la salle d’entraînement. Les enquêteurs y ont retrouvé des vidéos. Le principal suspect a été placé en détention provisoire. Il a demandé un délai de 4 jours pour préparer sa défense comme la loi l’y autorise. Les trois autres jeunes hommes d’une vingtaine d’années, mis en examen, ont été placés sous contrôle judiciaire. Notre équipe a recueilli le témoignage du Président de l’AS Aorai Patrick Teriierooiterai très ébranlé par l’affaire. Il est interrogé par Lucile Guichet:

Ecoutez aussi le témoignage de Christophe Ripol qui est éducateur sportif. Il a été témoin des allées et venues :
 
Les mis en examen sont poursuivis pour viols et corruption sur mineurs et pour détention d’images pedo-pornographiques.
Boxe Aorai : le choc après les mises en examen

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live