CA de la CPS : la CSIP réclame un 3e siège

social tahiti
CA de la CPS : la CSIP réclame un 3e siège
Eugène Sommers, secrétaire général de la CSIP. ©Polynésie 1ère
La centrale CSIP n’est pas d’accord avec la répartition des sièges du conseil d’administration de la CPS. Selon elle, elle devrait obtenir 3 sièges et non pas deux. Le secrétaire général du syndicat Eugène Sommers menace de déposer un recours devant le tribunal administratif.



Après la redistribution des sièges du collège des salariés au CA de la CPS, la CSIP trouve "inadmissible d'en avoir perdus". Arrivée en 3e position avec 5900 voix, alors que d'autres syndicats en ont récolté 3500 et obtiennent 2 sièges, la CSIP réclame un 3e siège. La centrale demande au gouvernement de revoir sa copie, c'est-à-dire l'arrêté qui attribue la répartition. Dans le cas contraire, la menace d'un recours en référé au tribunal administratif est évoquée.

Ecoutez Eugène Sommers au micro de Noella Tau :

sièges CA CPS

Les Outre-mer en continu
Accéder au live