Intempéries : les cas de leptospirose ont presque quadruplé

santé tahiti
leptospirose riviere
Les cas de leptospirose ont augmenté de 180% ces quinze derniers jours. Une dizaine de patients a du être hospitalisé. La majorité des cas se trouve à Tahiti, dans les communes touchées par les intempéries du 22 janvier.
La leptospirose a une activité élevée et en constante augmentation, ces deux dernières semaines.
Selon le Bureau de veille sanitaire, 14 cas de leptospirose ont été déclarés fin janvier, dont une dizaine de cas hospitalisés. Et depuis début février, 12 nouveaux cas ont déjà été déclarés, soit presque 4 fois plus.
La majorité des patients se trouve à Tahiti, dans les communes les plus touchées par les intempéries du 22 janvier : Punaauia, Faa'a et Pirae.
Avec les inondations, le risque de transmission de la leptospirose augmente.
Intempéries, les cas de leptospirose ont presque quadruplé

La direction de la santé rappelle quelques recommandations :
- Protection des plaies avec un pansement imperméable
- Limitation des contacts avec la boue et l’eau douce : porter des bottes, ne pas se baigner aux embouchures des rivières
- Dératisation et contrôle des pullulations de rongeurs par la gestion des déchets
- Consultation médicale en urgence dès les premiers signes
Les Outre-mer en continu
Accéder au live