Cession des terrains militaires inscrits au Contrat de Redynamisation des Sites de Défense

économie tahiti
Rétrocession des terrains militaires Mahina
Cession à l’euro symbolique par l’Etat au profit des communes de Taiarapu-Est et de Mahina des terrains militaires inscrits au Contrat de Redynamisation des Sites de Défense (CRSD)
Les décrets de cession à l'euro symbolique de plusieurs terrains militaires destinés à être affectés aux communes de Taiarapu-Est et Mahina avaient été publiés au Journal Officiel de la République les 03 janvier 2017 et 02 mai 2018. Ces emprises ont désormais vocation à devenir des zones d’activités économiques, touristiques et de loisirs.

À Mahina, ce sont 5 hectares d'une valeur de 914 M FCFP, issus de l’ancien "centre technique du CEA" et de la "résidence Mahina" qui sont rétrocédés à la commune.
À Taiarapu-Est ces cessions concernent le centre d’instruction nautique, le fort de Taravao et la base ionosphérique, l’ensemble représentant une superficie de 4,1 hectares et une valeur de 728 millions FCFP.
 
Les actes notariés formalisant juridiquement le transfert de propriété au profit de ces communes, ont été signés les 28 et 29 janvier, en présence des maires et des services de l’Etat.

Ces nouvelles cessions viennent s’ajouter aux actes déjà officialisés en 2017 et 2018 au profit des communes de Arue ("caserne Broche"), de Faa’a (Cité "Bopp Dupont") et du Pays ("Résidence Grand" à Pirae et "Résidence Mariani" à Taiarapu-Est). Elles constituent la concrétisation des engagements pris par l’Etat vis-à-vis des communes et du Pays et marquent une étape importante dans l’avancement du CRSD.

Le CRSD est un outil de reconversion économique majeur pour le développement de la Polynésie qui fait l’objet d’un partenariat étroit avec le Pays et les communes. Il vient compenser la perte d’activités générée par la libération des emprises militaires et offre l’occasion d’avoir une réflexion stratégique sur le développement des collectivités et de créer les meilleures conditions d’une remise à disposition des terrains, en intégrant des démarches d’aménagement et de planification.
 
Cession des terrains militaires inscrits au contrat de redynamisation des sites de défense