Charles Villierme aux commandes du COPF

sport tahiti
Charles Villierme
©Polynésie 1ère
Sans Président, le COPF ne peut organiser les voyages et séjours des 13 fédérations polynésiennes aux mini-jeux du Vanuatu. Les fédérations ont donc élu Charles Villierme pour endosser le rôle de chef de mission.
Sans Président, le COPF ne peut organiser les voyages et séjours des 13 fédérations polynésiennes aux mini-jeux du Vanuatu. Suite à des vérifications auprès de chaque fédération, de nouvelles élections ne peuvent avoir lieu pour élire le nouveau président du COPF. Aussi les fédérations ont élu un chef de mission : Charles Villierme, qui détient l’expérience requise pour ce poste.

Sa première urgence ? Que tous les athlètes sélectionnés soient inscrits avant le 19 octobre 2017. Pour cela, les 13 fédérations doivent présenter leurs listes avant le 2 du même mois. Deuxième challenge, deux fédérations ont perdu leur agrément : celle de boxe et celle de rugby. Pour participer aux minis-jeux, ils doivent impérativement être licenciés dans les fédérations agréées. Selon lui, cela posera-t-il un problème à certains adhérents ? Perdrons-nous alors des athlètes de valeur ?
©Polynésie 1ère


Autre tâche du chef de mission : obtenir les meilleurs tarifs relatifs au transport, au logement et à l’hébergement, entre autre, et jusque dans les moindres dépenses. Un travail que Charles Villierme ne rencontre pas pour la première fois.
©Polynésie 1ère


Montant de la subvention du pays pour l’événement : 40 millions de francs pacifiques pour une délégation de 200 personnes dont 150 athlètes. Les compétitions débuteront le 4 décembre 2017.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live