CJA de Faa’a : entre réussite et difficulté budgétaire

éducation tahiti
CJA Faaa
©Polynésie 1ère
Le tout récent CJA Outuaramea dans la commune de Faa’a affiche une bonne fréquentation, mais l’établissement peine a se pourvoir en matériaux et autres outillages nécessaires à son bon fonctionnement. Pour remplir les caisses, il organise un marché aux puces samedi 13 février.

L’établissement a ouvert ses portes depuis à peine un an et demi mais aujourd’hui, il fonctionne quasiment en autosuffisance. Les locaux sont fournis par la mairie de Faa’a, le personnel par le ministère de l’éducation, mais pour le reste il faut trouver des solutions en interne. Une action avait déjà été organisée en amont comme nous le confie Leilah Hamblin, directrice du Centre des Jeunes Adolescents Outuaramea :
Pour la buvette du marché aux puces de ce samedi, c’est dans les ateliers cuisines que les élèves préparent et précuisent les principaux plats qu’ils proposeront pour les visiteurs. Marie-Reine Teariki monitrice en enseignement professionnel en cuisine et restauration :
La recette de ce stand restauration sera entièrement dédiée au fonctionnement du CJA. L’achat des matériaux pour les ateliers de menuiserie, métallerie, couture, agriculture sans oublier la cuisine restauration représente un gros budget que l’établissement n’a pas. Et il y a aussi la section couture qu’il faut fournir en tissus. Victoire Laurent, 4ème adjoint au maire de Faa’a chargée de l’éducation et de l’emploi :
Le succès est déjà assuré pour cette opération. Déjà 83 stands sont vendus sur l’esplanade du flamboyant à Outuarea. La recette sera également reversée au CJA.